Contraception : comment bien débuter ?

La plupart des femmes décident de commencer à prendre des contraceptifs pour éviter une grossesse non désirée ou encore pour régulariser les cycles menstruels. Dès que vous décidez d’employer une contraception, que ce soit la pilule ou autre méthode de planification familiale, il est primordial de demander l’avis d’un médecin sur la forme de contraception qui vous convient le mieux.

banane

Le type de contraception

               À partir du moment où vous décidez d’utiliser une contraception, plusieurs facteurs entrent en jeux : est-ce que vous avez envie d’avoir des enfants ? Si oui, quand ? Est-ce que vous voyagez fréquemment ? Est-ce que le traitement journalier convient à votre rythme de vie ? En réfléchissant à ces questions, vous pouvez connaitre la forme de contraception qui vous convient le mieux.

               Actuellement, il existe plusieurs options contraceptives que toutes les femmes peuvent utiliser. Vous devez donc apprendre à tous les connaitre pour déterminer au mieux vos besoins.

               Vous devez aussi comprendre que toutes les contraceptions présentent des risques potentiels, dont une grossesse non désirée. En étant consciente de tous ces risques potentiels, vous pouvez choisir sereinement la méthode de contraception qui vous ira le mieux.

               Une fois que vous avez pu examiner toutes les différentes options contraceptives qui s’offrent à vous, essayez de prendre une décision bien claire quant à la méthode que vous allez utiliser. Si vous êtes en couple, nous vous conseillons d’en parler avec votre partenaire. Et surtout, vous devez toujours demander l’avis de votre médecin, car c’est lui qui vous prescrira la pilule, les MLD ou encore le stérilet.

Les méthodes barrière

               Connaissez-vous les préservatifs ? Des étuis fins en latex ou en plastique qui sont soit mis sur le pénis soit insérés dans le vagin avant l’acte charnel. Pour ce type de protection barrière, vous n’aurez pas besoin de consulter un médecin, car ils sont libres d’achats dans les supermarchés ou encore les pharmacies.

               Il y a également les spermicides et les éponges qui sont insérés dans le vagin 30 minutes avant le rapport sexuel et y reste environ 6 ou 8 heures après l’acte. Un peu comme les préservatifs, ces méthodes barrières n’ont pas besoin de la consultation d’un médecin, car vous pouvez directement les acheter dans les pharmacies ou les supermarchés et les utilisez de suite.

               Les diaphragmes et les capes cervicales sont aussi des méthodes barrières en latex, en silicone ou encore en plastique. Les deux méthodes sont utilisées avec des spermicides et ne peuvent être achetées que par la présentation d’une ordonnance de votre médecin.

La contraception hormonale

               Si vous avez choisi la contraception hormonale, comme la pilule, patch ou anneau vaginal, il est nécessaire de prendre rendez-vous avec votre médecin. Ce dernier pourra vous expliquer les différentes options qui s’offrent à vous et vous recommandera le meilleur des choix en prenant en compte votre santé et votre manière de vivre.

               Pour pouvoir commencer le traitement hormonal, votre médecin devra d’abord prescrire le contraceptif que vous avez choisi. Par la suite, vous pouvez allez dans une pharmacie pour l’acheter. Généralement, la contraception peut être utilisée presque immédiatement. Toutefois, vous devez veiller à ce que l’ordonnance soit bien remplie. Sachez aussi que certaines assurances ne couvrent pas les contraceptifs hormonaux.

               Dès que vous aurez obtenu votre contraceptif, vous pouvez commencer à l’utiliser. Si vous avez vos règles, il faudra attendre la fin des menstruations pour commencer la contraception. La plupart des femmes trouvent plus pratique de commencer la plaquette un dimanche. Mais cela dépend, totalement de vous.

               Votre contraception hormonale doit être prise régulièrement. Grâce à cela, vous pouvez prévenir une grossesse non désirée. Si c’est une pilule prenez-la tous les jours, si c’est un patch appliquez-le tous les mois, de même pour l’anneau vaginal que vous devez insérer pendant quatre semaines. Sans cela, vous ne pourrez pas être protégée.

sexe

La contraception à long terme

               Si vous optez pour une contraception à long terme, qui n’aura aucun impact sur vos activités quotidiennes, demandez à votre médecin de vous insérer un dispositif intra-utérin. En forme de T, le dispositif peut être en cuivre ou en plastique et aide à prévenir une grossesse entre 3 ou 10 ans.

               Les implants contraceptifs sont des dispositifs permettant d’arrêter l’ovulation. Généralement, ils peuvent prévenir les grossesses durant 3 ans.  Une fois encore, il est important de consulter un médecin avant de le faire. Un peu comme les autres MLD, votre médecin doit appliquer le contraceptif en l’insérant sur votre bras, sous votre peau.

               Vous pouvez aussi opter pour les injections d’hormone contraceptive medroxyprogesterone acétate. Ces derniers peuvent aider dans la prévention de grossesse pendant trois mois ou plus. Cette injection se fera par un médecin tous les 13 jours pour que l’usage soit efficace.

               Si vous ne voulez vraiment plus d’enfant, vous pouvez aussi opter pour la stérilisation. Cette forme de contraception est permanente et disponible pour les hommes comme pour les femmes. Bien sûr, comme c’est une option irrévocable vous devez subir une intervention chirurgicale.

La planification familiale naturelle

               Pour les femmes, la glaire cervicale au niveau du col de l’utérus change d’une manière régulière en fonction des étapes du cycle menstruel. Vous devez donc apprendre à reconnaitre ces changements au niveau de la glaire pour prévenir la grossesse. Vous n’avez pas besoin d’un médecin pour commencer cette méthode.

               La méthode des jours fixes se base sur une règle fixe selon laquelle le cycle menstruel d’une femme dure moyennement entre 26 à 32 jours. En suivant cette méthode, vous devez éviter les rapports sexuels pendant certains jours de votre cycle.

               La température basale ou température au repos augmente pendant la période d’ovulation. En contrôlant votre température basale, vous saurez exactement à quel moment il faut éviter les relations sexuelles pour ne pas tomber enceinte.

               La méthode contraceptive du retrait ou coït interrompu consiste pour l’homme à retirer son pénis du vagin et éloignez les organes génitaux avant que l’éjaculation n’arrive. Cette méthode n’est pas vraiment très efficace et il y a même un risque de grossesse élevé. Votre partenaire doit avoir une grande maitrise de soi. Vous devez savoir que même si l’homme se retire, le sperme peut quand même atterrir dans le vagin grâce aux sécrétions pré éjaculatoires. Si vous voulez vraiment éviter les grossesses non désirées, nous ne conseillons pas particulièrement cette méthode.

2 thoughts on “Contraception : comment bien débuter ?

  1. Bonjour, j’ai 16 ans et j’aimerai savoir à quel moment je peux prendre la pilule. Est-ce qu’il y a un âge précis pour commencer à le faire ? Où puis-je le prendre à tout moment ? Dans tous les cas, merci pour cet article il est vraiment très intéressant.

    • Il n’y a pas d’âge précis, mais le plus tard est le mieux je pense car de nombreux témoignages prouvent que la pilule peut être nocive, surtout lorqu’elle est associée au tabac par exemple.
      Je te conseille d’en parler à ton médecin traitant (ou ta gynécologue si tu en as déjà une). Il sera capable de répondre à toutes tes questions. Puis elle te fournira une ordonnance, donc tu seras remboursée.
      Avant de prendre la pilule, tu dois faire une prise de sang me semble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *