Préliminaires : les préjugés à bannir

Encore aujourd’hui, les gens ont beaucoup de préjugés en ce qui concerne les préliminaires. Je rappelle que l’on entend par préliminaire, cette période pendant laquelle le couple s’excite de différentes manières, partage un moment privilégié pour ensuite passer à la pénétration. Il y a encore beaucoup de rumeurs et de préjugés qui subsistent sur le sujet aussi, je vous propose aujourd’hui de faire un petit point sur ces fameux préliminaires. Que devez-vous savoir ?

Trois choses essentielles à savoir

               Comme on parle de préliminaire, on se dit que forcément ils doivent donc se faire avant la pénétration sexuelle. Ce n’est cependant pas forcément le cas. Après une pénétration, le couple peut tout à fait décider de reprendre les préliminaires pour se faire plus plaisir, pour profiter un peu plus l’un de l’autre. Si le feu du désir est brûlant, rien ne vous empêche de penser à un après.

               Quand on parle de préliminaire, on se dit aussi souvent que c’est toujours charnel, chose qui est complètement fausse. En effet, les préliminaires, cela peut aussi être des mots doux, des mots crus pour certains couples, des mots érotiques pour d’autres. Pour faire monter la température, certaines femmes aiment par exemple dire à voix haute ce qu’elles vont faire au lit.

               Si vous voulez réussir vos préliminaires, je vous conseille de bien connaître les zones érogènes de votre partenaire. En effet, ce sont ces dernières que vous allez stimuler au maximum pour réussir à faire monter le degré d’excitation entre vous deux. Vous allez voir, c’est vraiment super, cela vous donnera peut-être l’occasion de découvrir de nouvelles zones érogènes chez lui.

Ce que vous devez savoir aussi

               Quand on parle de faire l’amour on se dit que les préliminaires sont obligatoires. Ce n’est pas tout à fait le cas. Certains couples, brûlés par l’envie et le désir passent tout de suite à l’acte sans se soucier de faire des préliminaires. Personnellement, je n’y vois aucun inconvénient.

               Sachez aussi que contrairement aux idées fausses que l’on fait circuler, les hommes apprécient eux aussi le moment des préliminaires, mais il ne faut pas en abuser. Rester en érection trop longtemps n’est pas dans les cordes de tout le monde. Sachez ménager votre homme.

               Enfin, ce n’est pas parce que vos préliminaires sont plus longs qu’ils seront forcément plus doux. Non. Sachez qu’une femme préfère en moyenne des préliminaires qui ne dépassent pas 12 minutes. À vous donc de bien gérer votre temps pour trouver le bon rythme.

One thought on “Préliminaires : les préjugés à bannir

  1. Les préliminaires moi j’adore, quand c’est bien fait, ça pousse tout de suite à vouloir une pénétration. Pas toujours besoin de trop s’attarder non plus.5 minutes sont amplement suffisant pour se mettre chacun en bonne condition, aussi bien physique que psychologique pour une séance de jambe en l’air réussie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *